Livres d’automne

le chant de Hiawatha

Quelques récits merveilleux qui parlent d’ailleurs pour celles et ceux qui n’ont pas envie de se laisser happer par le gris des trottoirs :

Les contes de l’Inde de Rudyard Kipling… Le journal de l’expédition du Français en Antarctique de Jean-Baptiste Charcot… Le Noa-Noa de Paul Gauguin… Le chant de Hiawatha de Henry Longfellow…

Un peu de théâtre pour alléger la reprise grâce à la fraîcheur de Pirandello ou aux facéties de Guignol !

Ou se laisser couler dans la musique en s’aidant des livrets d’opéra … musique baroque avec Monteverdi et son Orphée et Eurydice , Marin Marais et Sémélé, Wagner et Tristan et Iseult, Offenbach et la belle Hélène

Autant de raison de démarrer la rentrée le vent en poupe !

Publié initialement le 29 août 2019

Leave A Comment

dix + 3 =