D’anciens et rares amis qui me sont demeurés fidèles insistaient depuis quelques années à me conseiller d’écrire mes mémoires. Mes mémoires ! m’écriais-je en riant. Contribuer pour ma part à l’histoire de mon temps ! De quelle présomption me supposez- vous capable ?
Ils ne se lassaient pas cependant et me répétaient : « Faites appel à vos souvenirs, ils ne sauraient manquer d’un certain piquant ; aujourd’hui surtout, que certains écrivains, trop jeunes pour être bien renseignés, s’efforcent à critiquer, à dénigrer et ridiculiser l’époque heureuse que nous avons vécue, à la fin d’un siècle et au début de l’autre. »
Mes Mémoires, Jane Avril

10 résultats affichés